Nos conseils rapides sur la teleprospection pour les debutants.

Mar 31, 2022 Marketing, Non classé

La téléprospection pour les débutants peut être assez décourageante. On s’attend souvent à ce que les prospects soient impolis et/ou raccrochent le téléphone à chaque occasion. On craint de rester bloqué, de ne pas savoir quoi dire à un moment crucial de la conversation ou d’avoir la langue liée au moment clé. Et il y a aussi la menace que vous ne sachiez pas comment répondre aux questions difficiles lorsqu’elles se présentent.

Le télémarketing en tant que stratégie de marketing peut être rentable et permet d’économiser les coûts logistiques liés aux déplacements et aux rencontres pour effectuer des appels à froid. Ils servent de première étape pour établir le contact avec le client et faire avancer le processus de vente par télémarketing.

Le télémarketing, est-il nécessaire pour les produits de l’entreprise ?

1. La première étape du processus consiste à déterminer si l’entreprise doit disposer d’une équipe de télémarketing, en fonction du domaine d’activité et des produits vendus par l’entreprise. Les produits financiers, les services mobiles, les produits d’assurance et de prêt, l’assistance technologique dans le cas de l’industrie informatique sont autant de domaines possibles où le téléconférencement fonctionne efficacement.

2. Formation des employés du centre d’appels

Si l’entreprise a décidé de se lancer dans les techniques de télémarketing, la première étape consiste à recruter des chefs d’équipe et à constituer une équipe de téléconseillers qui devront effectuer les appels à froid ou appeler les clients existants. Ils doivent être formés à se présenter correctement, à faire preuve de courtoisie envers les clients, à demander la permission de poursuivre la conversation et, surtout, ils doivent avoir une bonne connaissance de l’entreprise pour laquelle ils travaillent, de ses objectifs et des produits qu’ils vendent, ainsi qu’une connaissance approfondie des produits ou services offerts par l’entreprise.

3. N’ayez pas l’air d’une télé vendeur. Les télés vendeuses, efficaces sont à l’aise et détendus et utilisent un langage naturel. Les prospects ne réagissent pas à la rigidité et aux appels scriptés. Plus vous utilisez des intros classiques telles que « Comment allez-vous aujourd’hui ? » et des phrases trop répétées, plus le prospect vous identifiera comme un télévendeur typique dès le départ. Essayez donc d’adoucir votre approche initiale pour paraître plus sincèrement intéressé et intéressant et la conversation sera beaucoup plus fluide.

4. Jouez le jeu des chiffres. Il n’y a pas moyen d’y échapper. En supposant que les prospects ne se présentent pas simplement à votre porte et ne sonnent pas à votre porte, vous ne ferez jamais affaire avec quelqu’un que vous n’appelez pas.Donc, passez suffisamment d’appels pour que le ratio joue en votre faveur. Une bonne règle générale pour le télémarketing b2b est de 100 appels par jour de 7 heures.

5. Engagez votre client.

Si vous ne pouvez pas utiliser les données à votre avantage, à quoi, servent-elles ?Le plus important est de faire participer vos clients. Lorsque l’agent prend en charge le flux de la conversation, les appels non scénarisés sont très efficaces.

De nos jours, les appels de vente sont souvent repoussés par les clients. Il est donc crucial de faire une bonne première impression.

6. Cloud appel

Dans l’infrastructure, les solutions de travail à distance ont toujours existé, mais elles sont en train de révolutionner le secteur. À l’aide de leurs smartphones, les agents peuvent passer des appels entrants et sortants de manière transparente depuis leur domicile. Comme le télé-appel peut être très stressant, les centres de contact basés sur le cloud offrent une énorme flexibilité.